10 Avr Ciné Confiné : 28 semaines plus tard

Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 274 fois
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Ciné Confiné : Votre chronique sur Fréquence Amitié Vesoul, à retrouver dans la matinale et le 12h-14h. Un film chaque jour en lien avec l'actualité. Épidémie, confinement... Des thèmes largement abordés par le cinéma. Et aujourd'hui : 

28 semaines plus tard, la suite indirecte de 28 jours plus tard qu'on évoquait hier.

Un film de Juan Carlos Fresnadillo, produit par Danny Boyle, avec Robert Carlyle et Rose Byrne.

De quoi ça parle : Un terrible virus a décimé l'Angleterre et  transformé presque toute la population en monstres sanguinaires. Les forces américaines d'occupation ayant déclaré l'infection définitivement vaincue, la reconstruction du pays peut maintenant commencer. Pourtant, quelque part, un effroyable secret les attend. Tout n'est pas terminé...

Pourquoi c'est bien : Même si Danny Boyle n'est pas aux commandes de cette suite, le film a le mérite de pousser ce concept d'épidémie en Angleterre à son paroxysme. Et pose la question du comment revenir à une vie normale après une épidémie mortelle.

Media