Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 48 fois

Ciné Confiné : Votre chronique sur Fréquence Amitié Vesoul, à retrouver dans la matinale et le 12h-14h. Un film chaque jour en lien avec l'actualité. Épidémie, confinement... Des thèmes largement abordés par le cinéma. Et aujourd'hui : 

L'île aux chiens (2018), un film d'animation de Wes Anderson.

De quoi ça parle : Une épidémie de grippe s'en prend, non pas aux hommes, mais aux chiens. Du coup, le maire de Megasaki, une ville japonaise, ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville. Ils sont envoyés sur une île décharge, qui va devenir l'île aux chiens. Un petit garçon va alors décider de se rendre sur cette île pour retrouver son chien. Aidé par une bande de cabots intrépides et attachants, il va découvrir une conspiration qui menace la ville...

Pourquoi c'est bien : Réalisé en Stop Motion (le même procédé que pour Wallas & Gromit, ou l'étrange Noël de Mr Jack), le film bénéficie d'un style visuel très réussi. Il a d'ailleurs été salué par la critique et le publique lors de sa sortie en salles.

Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 46 fois

Ciné Confiné : Votre chronique sur Fréquence Amitié Vesoul, à retrouver dans la matinale et le 12h-14h. Un film chaque jour en lien avec l'actualité. Épidémie, confinement... Des thèmes largement abordés par le cinéma. Et aujourd'hui : 

Dernier train pour Busan (2016), un film sud Coréen de Sang-Ho Yeon.

De quoi ça parle : Un mystérieux virus se répand, l'état d'urgence est décrété. Et l'on suit les passagers d'un train, "Le dernier train pour Busan", qui vont lutter pour leur survie face à cette épidémie et à ces zombis. Si certains passagers vont montrer les pires aspects de leur personne, d'autres vont se montrer solidaires, espérant trouver refuge au bout du voyage...

Pourquoi c'est bien : Nominé au festival de Canne de 2016, le dernier train pour Busan est un sympathique film d'action/horreur, que l'on regardera peut-être d'un autre œil en cette période de confinement et de pandémie.

Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 71 fois

Ils nous viennent de Besançon, et nous apportent la chaleur du Reggae en ce mois de novembre. On vous parle bien-sûr de Mystically et de leur nouvel album "Iration". Confinement oblige, c'est par téléphone que nous avons rencontré les deux jeunes femmes à l'origine de ce beau projet, Marie-Lou et Adeline. Ensemble, elles nous parlent de la conception de ce disque, des clips qui l'accompagnent, et du line-up du groupe...

Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 66 fois

Ciné Confiné : Votre chronique sur Fréquence Amitié Vesoul, à retrouver dans la matinale et le 12h-14h. Un film chaque jour en lien avec l'actualité. Épidémie, confinement... Des thèmes largement abordés par le cinéma. Et aujourd'hui : 

Blindness (2008), un film de Fernando Meirelles, avec Julianne Moore et Mark Ruffalo.

De quoi ça parle : Les Etats-Unis sont touchés par une épidémie de cécité qui se propage à une vitesse fulgurante. Les premiers contaminés sont mis en quarantaine dans un hôpital désaffecté où ils sont rapidement livrés à eux-mêmes, privés de tout repère. Ils devront faire face au besoins primitifs de chacun : La volonté de survivre à n'importe quel prix. Seul une femme n'a pas été touchée par la maladie. Elle va les guider pour échapper aux instincts les plus bas et reprendre espoir en la condition humaine...

Pourquoi c'est bien : Ce film a été présenté en ouverture du festival de Canne en 2008, et a recueilli de très bonnes critiques. Il est l'adaptation du roman "L'aveuglement" de l'auteur portugais José De Sousa Saramago. Au delà de l'épidémie, au delà de la maladie, c'est surtout la dérive d'une société privée de repères qui est présentée dans cette oeuvre.