Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 202 fois

Entre ses origines catalanes et son amour pour la chanson française, Jur fait figure d'ovni dans notre paysage musical. Elle qui se destinait aux arts du cirques avec sa compagnie Cridacompany, aura finalement trouvé sa voie dans la chanson. Cinq albums dont un dernier opus "Sangria" sorti avant la pandémie, de quoi donner à la chanteuse l'envie de croquer la scène à pleines dents. Jur sur scène c'est une voix, mais également un spectacle ou son accent singulier croise des percussions ibériques, et où la chanteuse pourra littéralement s'envoler, propulsée par ses musiciens...

Jur en concert :

Samedi 1er octobre, à 12h30 au Marais de Montigny-lès-Vesoul.

Dimanche 2 octobre, à 17h au théâtre Edwige Feuillère de Vesoul (concours jeunes talents).

Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 231 fois

Le 15 septembre se tenait à la Cabane à Conseils de Vesoul, le salon de la création d'entreprise, organisé par BGE Franche-Comté. Nous avons sauté sur l'occasion pour rencontrer les membres de cette association qui œuvre depuis 40 ans auprès des entrepreneurs en devenir. Des conseils, des formations, de l'accompagnement personnalisé sont autant de leviers utilisés par ce collectif pour soutenir les porteurs de projets, et c'est d'ailleurs tout cet éventail qui était proposé lors de ce salon par le biais de nombreux experts. Dans ce reportage, nous sommes allés à la rencontre de ces fameux experts, mais également de Stephanie, porteuse de projet venue chercher des réponses pour la création de son activité.

Nous avons également rencontré Lydie Tisserand, responsable de l'antenne BGE Haute-Saône, qui nous a présenté cette association qui fête d'ailleurs cette année ses 40 ans.

Pour plus d'information : 

  • Le site web : bgefc.org
  • Le téléphone : 03 84 68 91 09
Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 237 fois

A l'approche de l'ouverture de saison, nous recevions en studio le président du Rugby Club Vesoul pour aborder le défi qui attend les joueurs vésuliens pour cette nouvelle saison en fédérale 3. Après une année compliquée tant sur le terrain que dans les vestiaires, le staff entend revenir aux fondamentaux avec quelques recrues, mais également le renfort de nombreux jeunes formés au club. L'encadrement s'étoffe avec l'arrivée d'un nouvel entraineur adjoint qui viendra épauler Thomas Maréchal, mais aussi d'un préparateur physique, qui répondra sans doute aux nombreuses blessures rencontrées la saison dernière.

Les jaune et noir seront en terrain connu puisque leurs principaux adversaires seront les mêmes que l'an passé, et si les derbys auront leur importance (Belfort et Besançon), c'est Strasbourg qui fait office d'épouvantail. Les réponses seront livrées sur le terrain, à commencer par cette première opposition face à Colmar le 18 septembre.

Outre l'aspect sportif, Stephane Halper évoquait avec nous un bel anniversaire pour le RCV qui fêtera ses 50 ans en mai prochain. Une aventure qui a commencé grâce à l'engagement de joueurs passionnés : Alain Pichery que nous connaissons bien sur Fréquence Amitié Vesoul. Mais aussi Bernard Moulis, toujours actif au sein du club et garant de l'esprit rugby.

2023 sera également l'occasion de vivre une belle coupe du monde de rugby en France, nul doute que le RCV sera de la fête !

 

Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 281 fois

Début Septembre se tenait le 70's Tattoo Show, le salon du tatouage désormais incontournable, au parc des expo de Vesoul. Au programme : plus de 80 artistes tatoueurs, et des animations pour toute la famille. Nous sommes allés à la rencontre de ces passionnés, à commencer évidement par ces artistes pleins de talent. Nous avons échangé avec un jeune tatoueur venu de Jamaïque, Elli Don, venu en Europe pour vivre sa passion. Mais également Manu, qui en plus de manager une équipe de tatoueurs, présente toute une gamme de vêtements originaux, avec des designs réalisés par des artistes du tatouage.

Mais sur ce salon 70's Tattoo Show, tout n'était pas affaire de tatouage entre passionnés d'un microcosme qui tend à se développer. C'était un rendez-vous familial, ou l'art pouvait s'exprimer d'une toute autre façon. Nous avons notamment croisé Sandrine, qui nous venait d'Épinal avec son stand "Sanskullartime" et ses créations 100% originales, gothiques, et un peu dark. Au détour d'une allée, nous sommes même tombé nez à nez avec deux magnifiques serpents. Les complices du photographe Cédric (Charly Style 54), venu de Nancy pour faire connaitre ces petits compagnons à sang froid et proposer des photos artistiques originales.

Le spectacle était également au rendez-vous avec de la magie, des concerts et même de l'hypnose. Les belfortaines Lydia et Inès qui proposait de l'hypnose de spectacle, se sont prêtée au jeu de l'interview. Vous l'aurez compris le 70's Tattoo Show c'est un vrai week-end à ne pas manquer, alors rendez-vous en 2023...