Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 598 fois

Etienne Roche est pianiste de formation, contre-bassiste et compositeur. Il collabore avec le théâtre Edwige Feuillère de Vesoul depuis plusieurs années. Passionné de jazz et de grande musique, il a composé pour des opéras, des fanfares, des chœurs d'enfants et il distille ses notes avec une certaine malice. Nous l'avons rencontré, tout sourire, en ce début de semaine et nous avons échangé avec lui autour de son actualité. Le bilan de sa collaboration avec le théâtre, l'album "La coupe aux lèvres" qui devrait être présenté cette semaine, et le concert qu'il donnera ce vendredi.

Puisque nous aurons le plaisir de le voir en concert ce vendredi 15 avril au théâtre Edwige Feuillère dans une soirée "carte blanche". Avec ses musiciens, il nous livrera une prestation de jazz remarquable, agrémentée de quelques surprises sonores.

Et nous retrouverons également Etienne Roche au mois de juin dans le cadre de la semaine de l'école au théâtre.

Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 329 fois

Arrivée sur le secteur de Vesoul en 2020, la monnaie locale "la Pive" fête en ce mois de mars ses deux ans de circulation au niveau local. Bénévoles, utilisateurs et commerçants s’étaient donc donné rendez-vous à la Fontaine aux vins à Vesoul pour échanger autour de cette monnaie Franc-Comtoise et évoquer l'avenir. Actuellement dix mille pives circulent dans le département, une vraie alternative à l'Euro, afin de favoriser l'économie locale et les circuits courts. Une monnaie qui sait également vivre avec son temps puisqu'il sera bientôt possible de payer en pives avec son smartphone, de quoi démocratiser encore son utilisation.

Dans ce reportage vous entendrez Marion et Amandine, membres du collectif Pive. Mais également Michel, bénévole et Christophe Trupcevic, commerçant à la Fontaine aux Vins.

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site de la Pive.

 

Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 316 fois

On avait suivi, il y a quelques années, avec beaucoup d’intérêt le groupe de Stoner régional "Jager Blaster", emmené par le très prolifique Jeff Duschek. Et si le Jager a depuis tiré sa révérence, l'ami Jeff a quand à lui poursuivi sa carrière musicale. En solo, avec son projet Blues "Fat Jeff". En duo avec Maxime, pour le groupe instrumental "Café Noir". Et en groupe avec ses camarades de Korrigan's Celtic Rock.

Mais les vieilles habitudes ont la vie dure et notre guitariste chanteur aura profité du calme de l'année 2021 (merci la crise sanitaire) pour renouer avec le Stoner en compagnie de deux musiciens de Fre3 Bastards, autre formation Rock largement connu dans la région. Le fruit de cette collaboration c'est "Wootz", trio tout nouvellement formé qui sort déjà un EP (4 titres) et qui s’apprête à déverser sa musique lourde et puissante sur les scènes de Franche-Comté.

A commencer par le 25 mars à la Poudrière de Belfort avec Membrane et Jack and the bearded fishermen.

Jeff nous dit tout de ce beau projet ! Il en profite pour nous donner quelques nouvelles de ses autres formations... 

Écrit par Publié dans Le 12h/14h Lu 291 fois

A l'occasion de la journée internationale du droit des femmes, le 8 mars dernier, le préfet de la Haute-Saône Michel Vilbois a visité le CIDFF70 (Centre d'information sur le droit des femmes et des familles). Des juristes, des conseillères conjugale et familiale, une conseillère emploi, autant de soutiens apportés au femmes et familles en difficulté. Parmi les actions présentées lors de ce reportage : le sac prêt à partir, des kits à destination des femmes amenées à quitter leur domicile en urgence, et contenant des produits d’hygiène et de première nécessité, une carte téléphonique, quelques vêtements, entre autres...

Quelques chiffres : Le CIDFF, qui accompagne les femmes victimes de violences, a apporté son soutien à 385 femmes l'an passé dans le cadre d'un accompagnement individuel, 117 femmes et une centaine d'enfants dans le cadre d'actions collectives. Le préfet a quand à lui souligné une statistique sans équivoque, chaque jour dans le département 2 à 3 actes de violences faites aux femmes sont répertoriés par les services de police et de gendarmerie.

Dans le reportage qui suit, vous pourrez entendre la présidente du CIDFF madame Éveline Lacroix, ainsi que la directrice du centre madame Isabelle Berger.